Imprimer

Les Grenat font tomber le leader au Stade de Genève et se relancent dans ce championnat.


Quelle belle victoire ! Après trois matches nuls frustrants, les Servettiens se sont imposés 2-0 face au FC Wil, leader du championnat.

Pour cette rencontre, le SFC s’aligne en 4-4-2 losange avec Wüthrich en soutien des deux attaquants Schalk et Alphonse. Le premier quart d’heure de la rencontre est totalement à l’avantage des Genevois qui mettent beaucoup d’intensité dans le jeu et se procurent les meilleures occasions. Les hommes d’Alain Geiger paient ensuite cette grande débauche d’énergie et ce sont les Saint-Gallois qui se montrent dangereux. Lombardi à la 20e, mais surtout Silvio dix minutes plus tard ont l'occasion d’ouvrir la marque mais ratent le coche. Paradoxalement, c’est dans un temps faible que les Grenat marquent le 1-0. Stevanovic, incroyable de générosité hier après-midi, délivre un caviar pour la tête de Wüthrich à la 38e minute. Le numéro 10 servettien arrive lancé en pleine vitesse et smashe le ballon, c’est 1-0 ! Malgré une tentative d’Alphonse en fin de première période, les équipes rentrent aux vestiaires sur cet avantage d’un but en faveur du Servette FC.

En deuxième période, on craint de se voir redessiner le scénario de Rapperswil avec un SFC qui multiplie les occasions mais ne tue pas le match quand il en a l’occasion. Wüthrich, Alphonse et Schalk ont des possibilités d’inscrire le deuxième en début de seconde mi-temps mais butent soit sur le portier adverse soit sur un pied d'un défenseur saint-gallois. Les Servettiens reculent et laissent les visiteurs imposer leur rythme au match. Cette domination adverse restera stérile, les Genevois faisant preuve d’une grande solidité défensive.

La fin de match est complètement folle. Geiger fait rentrer Follonier et Antunes en fin de rencontre. Le premier nommé se procure une énorme occasion à la 84e mais son tir frappe l’angle du but de Kostadinovic et rebondit… juste devant la ligne !  Le FC Wil jette ses dernières forces dans la bataille et, sur un coup-franc à la 96e, fait monter son gardien dans la surface servettienne. Le coup de pied arrêté est mal joué et peut être dégagé par Follonier directement dans les pieds d’Antunes. Le jeune milieu de terrain prend de vitesse ses adversaires et inscrit le 2-0 dans le but vide. S’en suit une magnifique scène de joie entre tous les joueurs servettiens au poteau de corner, preuve du magnifique état d’esprit qui règne dans le groupe. 

Pas de rencontre de Challenge League le week-end prochain pour cause de pause internationale. Le prochain match de championnat aura lieu au Stade de Genève le 20 octobre prochain face au FC Aarau, lanterne rouge du championnat. 

Cliquez ici pour visionner les photos de la rencontre

Cliquez ici pour les reflets filmés