fbpx
Imprimer

Au mental, Servette remonte un déficit de deux buts et rentre à Genève avec le point du nul.


Revenus de nulle part ! Les Grenat ont renversé une situation bien compliquée cette après-midi à Saint-Jacques. Après une première mi-temps en demi-teinte, les hommes d’Alain Geiger rentrent aux vestiaires avec deux buts de retard. C’est Stocker et Frei, les hommes d’expérience de ce FCB, qui ont donné l’avantage aux Rhénans. Sur un petit rythme, Servette n’a jamais semblé pouvoir faire illusion. Tout paraît trop facile pour les Bâlois qui mènent de deux longueurs sans avoir à trop forcer leur talent.

Très peu de monde n’aurait alors misé un seul sou sur le SFC à la mi-temps. Les seuls à y croire encore sont les 19 joueurs, le staff grenat et les 800 Genevois qui n’ont jamais cessé de chanter pour leurs couleurs.

Poussé par un formidable parcage visiteurs, le Servette FC va réaliser l’impensable. A partir de l’heure de jeu, les Servettiens sont la seule équipe sur le terrain. Ils multiplient les tentatives et se montrent dangereux devant Omlin qui repousse des tentatives de Tasar, Imeri et Kone. Triple buteur le week-end passé face à Zurich, l’attaquant ivoirien va se procurer un penalty presque tout seul. Il provoque la défense adverse et prend de vitesse Cömert qui se lance dans un tacle du désespoir. Imeri, entré quelques minutes auparavant s’empare du cuir et transforme l’offrande. Alain Geiger opère alors un changement très offensif en sortant un défenseur (Iapichino) pour un offensif (Alves). Les Grenat jettent toutes leurs forces dans la bataille au risque de se faire punir en contre. Stocker rate le ballon du 3-1 seul devant Frick à la 82e. C’est le momentum de la rencontre.

Qui d’autre que Miroslav Stevanovic pour offrir le nul aux Grenat ? 87e minute de jeu, Ondoua transmet le ballon en première intention au fantastique ailier bosnien. Crochet du droit, frappe enroulée du gauche en pleine lucarne. Quel bijou de Mića pour l’égalisation ! Triple passeur décisif la semaine dernière, Stevanovic offre un point au SFC qui vient récompenser une énorme dépense d’énergie en seconde période !

Il s’agit maintenant de bien reposer les organismes et récupérer un maximum. Dimanche prochain, c’est le FC Lugano qui se rend au Stade de Genève. Une équipe que les Genevois n’ont pas encore battu cette saison.

Réservez vos billets pour Servette-Lugano ici

La galerie photos du match