fbpx

Servette se rend à Bâle en conquérant, prêt à lutter avec le club rhénan pour une place sur le podium. Coup d'envoi de ce choc dimanche à 16h au Parc Saint-Jacques.


Le match

La 23e journée de Raiffeisen Super League nous livre deux gros chocs. Les deux premières équipes du classement, Saint-Gall et Young Boys, s’affrontent en Suisse-Orientale et leurs deux poursuivants s'apprêtent à en découdre dimanche à Bâle dans un match qui sent le soufre.

Les Bâle-Servette ont souvent pris l’allure de matches déséquilibrés depuis les années 2000 et l’avènement des Rhénans comme locomotive du football helvétique. Le nouveau Parc Saint-Jacques, inauguré en 2001, n’a jamais vu une victoire servettienne face à l’équipe locale. Le dernier succès des Grenat en terres bâloises remonte en effet au 25 octobre 1998 avec une victoire 2-0 sur un doublé de Durix.

La rencontre de dimanche apparaît bien plus équilibrée que les précédentes. Les Servettiens pointent au 4e rang de Raiffeisen Super League avec seulement trois points de retard sur le FC Bâle. Avec une victoire dimanche, les Genevois s’ouvriraient des perspectives inimaginables en début de saison et rejoindraient les Rhénans sur le podium du championnat…  Alain Geiger se réjouit de ce match: « Servette avait l’habitude d’aller à Bâle avec la peur au ventre. Les choses ont désormais changé et nous nous déplacerons avec la ferme envie de produire du jeu et de ramener trois points » annonce le technicien valaisan du Servette FC.

Alex Schalk, convalescent, et Jung-Bin Park, blessé, manqueront cette rencontre.

L’adversaire

Le FC Bâle traverse une grande période de turbulences et reste sur une série de 4 défaites en 5 matches de championnat. Il n’avait plus connu pareille traversée du désert depuis la saison 1997-1998. Si les résultats ne suivent pas, il en va de même des corps des joueurs bâlois qui souffrent depuis quelque temps. Bua et Van Wolfswinkel sont blessés depuis un moment et sont venus s’ajouter à la liste des blessés Zuffi (déchirure aux ligaments croisés – 7 mois d’absence) et Zhegrova qui ressent des douleurs à la cuisse et a dû déclarer forfait pour la rencontre d’Europa League.

C’est dans ce contexte compliqué que le FC Bâle se déplace ce jeudi soir à Chypre pour les 1/16e de finale d’Europa League pour y affronter l’APOEL Nicosie en match aller. Une occasion de se relancer ? Ou de plonger encore un peu plus dans la crise ? Premiers éléments de réponse jeudi soir sur les coups de 23h.

Train spécial

Un train spécial est organisé au départ de Cornavin dimanche à 11h17 pour les supporters servettiens souhaitant se rendre à Bâle. Toutes les informations ici. Notez que le secrétariat n’a plus de places à tarif réduit pour cette rencontre (AVS/Etudiants 20.-). 

Historique

Nous assisterons dimanche au 160e affrontement entre les deux clubs en championnat suisse. Toutes ces rencontres se sont déroulées dans l’élite du football suisse (Ligue Nationale, Ligue Nationale A puis Super League). Les Bâlois mènent 66 victoires à 56 contre 37 matches nuls.

Les arbitres

L’arbitre de la rencontre sera M. Adrien Jaccottet, assisté de Messieurs Vital Jobin et Jonas Erni. A la VAR, nous retrouverons Lukas Fähndrich et Raffael Zeder.

La dernière rencontre du SFC arbitrée par M. Jaccottet s’était soldé par une victoire des Grenat à Neuchâtel le 25 janvier dernier.