Imprimer

Auteurs d’une deuxième mi-temps de feu, les Grenat s’imposent 5-2 devant le FC Winterthour.


Servette a sans doute livré hier soir sa meilleure performance en 2019. Pourtant, le match n’a pas débuté sous les meilleurs auspices pour les hommes d’Alain Geiger qui auraient pu encaisser le premier but dès la première minute de jeu sans une intervention décisive de Frick. C’est Doumbia qui s’est rappelé au bon souvenir de son ancien club en ouvrant la marque après six petites minutes. Sa frappe de l’extérieur de la surface est déviée devant la cage servettienne et termine sa course au fond des filets.

Ce but rapide des visiteurs a le mérite de « secouer » le collectif servettien qui met sa machine en marche. Les Grenat mettent le pied sur le ballon et beaucoup plus d’intensité dans le match. L’égalisation intervient juste avant le quart d’heure de jeu. Koro Kone se faufile entre les lignes adverses et reçoit un bon ballon des pieds de Rouiller. L’Ivoirien sert Schalk dans l’enchaînement qui trompe Spiegel d’une frappe splendide du gauche. 1-1 balle au centre.

Les Zurichois ne sont pas venus à Genève pour « parquer le bus » et continuent d’étirer le bloc grenat en tentant de passer par les extérieurs. Servette, lui, fait du Servette. Avec ses deux attaquants et le soutien de Stevanovic, Wüthrich et Cognat, les Grenat enflamment le match et se créent plusieurs occasions avant le thé, sans réussir à trouver la faille.

La deuxième mi-temps démarre sur les chapeaux de roue. Cognat met une merveille de balle en profondeur pour Stevanovic qui élimine Spiegel sur son contrôle orienté et marque dans la cage vide. A la 49e minute de jeu, les Grenat mènent 2-1 et Winterthour va encore faire illusion dix petites minutes avant de s’écrouler sous les coups de boutoir du SFC. La sortie sur blessure de Callà, sous les applaudissements de son ancien public, ne va pas aider les Zurichois dans cette fin de match à sens unique.

Schalk rend la pareille à Kone en lui offrant le 3-1 sur un plateau. Ce même Kone qui signe son deuxième asssist de la soirée en lançant Imeri, fraîchement entré, pour le 4-1. Le 5-1 est également l’œuvre de deux entrants, Follonier et Chagas. Le Valaisan fait un festival à mi-terrain, percute dans l’axe et sert son attaquant d’une belle talonnade. Le Brésilien feinte et tire, 5-1 pour les Grenat et neuvième but de la saison pour Mychell Chagas qui rejoint Wüthrich en tête des buteurs servettiens. Le 5-2 d’Isik sur coup-franc en fin de match est anecdotique

Avec cette belle victoire, le Servette FC a bien préparé sa rencontre de mercredi soir à la Pontaise face à Lausanne.

La galerie photos du match