Imprimer

Sérieux de bout en bout, Servette s’adjuge une victoire sans trembler pour boucler son premier tour et lancer sa semaine anglaise.


Un déplacement au bord du lac de Constance, la réception d’YB puis un déplacement au Tessin en l’espace d’une semaine : le Servette FCCF vit actuellement une des périodes les plus intenses de cette saison prometteuse. Ce samedi, il l’a initiée de la meilleure des manières en Suisse orientale grâce à une prestation collective accomplie.

Privées de Sandy Maendly et Léonie Fleury, leurs deux buteuses du match précédent, les joueuses d’Eric Sévérac montrent d’emblée qu’elles restent de loin les favorites de cette rencontre. Maîtresses du jeu, elles se font tout de même une frayeur sur un centre saint-gallois que Caroline Abbé dévie sur le poteau de Gaëlle Thalmann. Quelques instants plus tard, sur une touche haute, Maeva Sarrasin se démarque entre quatre défenseuses et envoie un centre en cloche dans les 5 mètres, où Alyssa Lagonia peut dévier de la cuisse et tromper la gardienne (9’).

Le rythme des Grenat va croissant et c’est en toute logique qu’après un débordement en puissance de Laura Tufo, Amandine Soulard peut remettre le centre sur Paula Serrano qui ne laisse aucune chance à la gardienne (28’). Avant la mi-temps, Servette touche la barre sur une tête piquée d‘Abbé et maintient son emprise sur la rencontre.

Dès leur retour des vestiaires, les Servettiennes montrent qu’il n’est pas prévu de laisser s’inverser ce rapport de force favorable. Sarrasin est lancée en profondeur par Soulard et bat la gardienne d’une frappe croisée (51’). Trois minutes plus tard, la même situation se produit du côté gauche mais, cette fois, la capitaine servettienne croise trop. Les entrées de Mahélys Dorval, Mirela Jakupi et Tatiana Dumauthioz permettent de remettre un coup de jus et de garder le ballon devant. Jusqu’à la fin du match, les fers de lance du Servette FCCF vont mettre sous pression le FC St.Gallen-Staad, qui ne pourra jamais vraiment poser son jeu.

Avec cette victoire, le Servette FCCF boucle son premier tour en tête. Après avoir joué une fois chacune des sept autres équipes de LNA, le bilan est de cinq victoires, un match nul et une défaite. Dès mercredi, les Genevoises auront l’occasion de prendre leur revanche sur le seul adversaire à les avoir battues : YB-Frauen, vainqueur 1-0 lors de la première journée, se déplacera au Stade de Balexert à 20h.

La réaction du coach Eric Sévérac

« On commence cette semaine anglaise de la meilleure des façons. Surtout, la manière était bonne, ça c’est le plus important pour la suite. On a joué sur un terrain qui était difficile et on a su mettre en place ce qu’on avait prévu.
Il commence à y avoir certains automatismes, et malgré l’absence de quelques filles, l’équipe garde son niveau et continue à jouer. Ça montre qu’il y a l’effectif nécessaire pour prétendre à nos objectifs.
[Cette semaine anglaise], c’est beaucoup de dépense d’énergie. Saint-Gall, c’est jamais facile de faire ce déplacement et de venir sur le terrain, YB à la maison c’est aussi une équipe qui est très compacte, très difficile à jouer. On a des prétentions, et c’est avec ce genre de prestations qu’on atteindra nos objectifs. »