Imprimer

Malgré un scénario qui laisse place à une frustration logique, ce match nul face à leurs premières poursuivantes permet aux Servettiennes de rester en tête.

 

Dès les premières minutes, les Servettiennes se montrent supérieures aux Bâloises dans tous les compartiments du jeu. Face à une défense plusieurs fois débordée et grâce à une belle maîtrise du milieu de terrain, les joueuses d’Eric Sévérac se procurent toutes les vraies occasions de la première mi-temps. À la 14e minute, Léonie Fleury s’échappe sur le côté gauche et sert Maeva Sarrasin qui, sous la pression d’une Bâloise, ne peut concrétiser cet excellent ballon.

Quelques minutes plus tard, le Servette FCCF ouvre le score sur une action débutée par une démonstration de jeu collectif et terminée dans la confusion. Après une belle combinaison entre Amandine Soulard et Maeva Sarrasin sur le côté droit, Valérie Gillioz trouve Sandy Maendly entre les lignes. L’internationale suisse pique son ballon en direction de la surface et Léonie Fleury, à l’affût, dévie juste assez la balle pour tromper la gardienne, sortie en trombe (18’).

Les coéquipières de Maendly restent les dépositaires du jeu jusqu’à la mi-temps, sans pour autant aggraver la marque. Cela va très vite causer la perte de leur avantage puisqu’au retour des vestiaires, elles sont prises à revers sur une contre-attaque conclue par Arfaoui (48’). Peut-être décontenancées par l’agressivité mise dans les duels, les Servettiennes connaissent un trou d’une dizaine de minutes au terme duquel elles se retrouvent menées, après un but de Jenzer (53’). Sous l’impulsion notamment d’une Amandine Soulard intenable sur son côté droit, les Servettiennes reprennent le dessus et se procurent de nombreuses occasions. L’égalisation résulte d’un centre venu de la gauche, mais c’est sur une remise de Soulard que Sandy Maendly peut égaliser (62’). Malgré la domination outrageuse que Servette maintient sur la dernière demi-heure, le score va rester de 2-2.

Un score certes décevant dans le sens où les Genevoises ont montré pendant 80 minutes qu’elles étaient supérieures aux Bâloises, mais un résultat comptable pas si mauvais face à l’équipe qui les talonne au classement. Avec le match nul entre Zürich et YB ce dimanche, Servette reste en tête avec 13 points et le FC Bâle, avec deux points et un match de moins, deuxième. Derrière, le FC Zürich, le FC Lucerne et YB comptent 10 points.

Le week-end prochain, Servette se déplacera dans le canton de Saint-Gall pour y affronter le FC St.Gallen-Staad, sixième, samedi à 16h.