Imprimer

Arrivée au Servette FCCF en 2018 en provenance d'Aïre-le-Lignon, Mirela Jakupi (19 ans) a été la deuxième meilleure buteuse des Grenat la saison passée avec huit buts. Elle se livre sur son début de saison et sur ses goûts.


Pour commencer là où tout a commencé : où as-tu grandi, et quand as-tu débuté le football ?

J’ai grandi à Vieusseux, dans un petit quartier à la Servette. J’ai commencé à jouer au foot avec mon frère et ses amis dans un préau d’école.

À quel âge as-tu fait tes débuts en club ?

Ma première expérience en club fut à Aïre-le-Lignon, en 2015.

Tu as un style de jeu assez technique. Est-ce que tu dirais que cela a été influencé par le fait que tu as commencé en club assez tard ?

[Rire] Oui, je crois que j'en tire mon style un peu "foot de rue".

Il y a un joueur ou une joueuse dont tu aimes t'inspirer ?

Zidane, un joueur qui m’a beaucoup inspirée depuis petite.

Quel est le geste technique que tu rêves de caser dans un gros match ?

Un sombrero ! Ou le geste que je tente toujours à l'entraînement, la bicyclette.

L'année passée, tu as marqué un sublime but du milieu de terrain. Tu as un faible pour les frappes de loin ?

[Rire] Oui j'adore ça, c'est mon péché-mignon.

Malgré ta rencontre tardive avec le football de club, tu as tout de suite accroché : d'innombrables buts à Aïre, qui t'ont permis de découvrir les équipes nationales. Avec quelles équipes as-tu joué, et comment cela s'est-il passé ?

Un ami proche de la famille m'a parlé de l’équipe du Kosovo lors de mes vacances. Ce n’était pas prévu, mais je suis allée faire un entraînement avec l’équipe A du Kosovo, et ils ont pris mes coordonnées. En décembre 2017, ils m'ont appelée pour faire mon premier match amical avec l’équipe A. J’ai marqué mon premier but pour une victoire 3-2 contre le Monténégro [première victoire de l'histoire de l'équipe nationale féminine kosovare]. Ensuite, j'ai participé à un tournoi en Turquie, la Turkish Women’s Cup, où il y’avait de très bonnes équipes comme la France B, le Mexique et bien d’autres. C’était une très belle expérience malgré notre 5ème place.

J’ai ensuite été repérée par les M19 de la suisse où j'ai été deux fois "de piquet" avant d'être convoquée pour 2 matchs amicaux en Croatie. J'ai pu y marquer mon premier but avec la Suisse, ça reste une très belle expérience aussi. En sachant que je n'ai pas fait de match officiel encore pour ces deux nations, je peux encore choisir pour laquelle je veux jouer. Le Kosovo m'a contactée depuis plusieurs fois pour aller jouer avec eux, mais ce choix n’est pas très difficile pour moi. J’attends avec impatience de pouvoir jouer pour la Suisse.

Tu as prolongé ton contrat cet été avec le Servette FCCF. Quelles ambitions as-tu avec le club ?

D’aider l’équipe à atteindre l’objectif d'être dans les deux premières du classement et ainsi se qualifier pour la Champions League, bien sûr.

Et à titre personnel ?

J'espère avoir le maximum de temps de jeu et être classée dans les meilleures buteuses du championnat.

Pour toi, quelles ont été les clefs de la belle victoire face au FC Zürich (3-2) il y a deux semaines ?

On a joué avec nos qualités, on était soudées et on n'a pas lâché jusqu'au coup de sifflet final parce qu'on y a cru.

Le week-end dernier, Servette s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe Suisse face au FC Courgevaux (0-3). Qu'est-ce que tu retiens de ce match ?

Je pense qu'on ne s'est pas montrées sous notre meilleur visage, on peut faire mieux que ça, mais on s'est remis les idées en place dès lundi à l'entraînement.

Dans quel état d'esprit se trouve l'équipe avant le déplacement à GC ?

On a eu une bonne semaine d'entraînement, je pense que toute l'équipe est prête pour aller chercher un bon résultat contre cette équipe de GC.

À quoi ressemble une journée classique dans la vie de Mirela Jakupi ?

En me levant le matin, j’écoute de la musique pour bien me réveiller. Comme je suis en apprentissage en sport-études, j'ai école deux fois par semaine et je travaille dans une fiduciaire en tant qu’employée de commerce. Le foot en fin d’après-midi me permet de me détendre et de bien finir ma journée.

Si tu devais jouer dans un film, ce serait lequel ?

Fast and furious.

Pourquoi ?

J'aime les risques.

Quel style de musique tu écoutes ?

Un peu de tout, je m'adapte.

Un club que tu supportes ?

Le PSG.

Un championnat où tu rêves de jouer ?

Le championnat français.

La première fois que tu es allée voir un match dans un stade ?

Un match de Servette il y a quatre ans, je ne saurais pas dire contre qui.

Tu suis beaucoup les résultats du SFC ?

Évidemment !

Ton joueur préféré dans l'effectif ?

Miroslav Stevanovic.

S'il fallait te résumer en trois adjectifs, comment tu te décrirais ?

Déterminée, empathique et persévérante.