Imprimer

Deux erreurs évitables condamnent un Servette vaillant.


On ne présente plus l’adversaire du jour, le FC Zurich, épouvantail du championnat suisse qui se dresse ce samedi soir au stade des Trois-Chêne face à nos Grenat. Les joueuses savent que pour réaliser un exploit contre ces Zurichoises-là, il faut livrer un match parfait. Fortes de leur belle série, elles comptent bien être au niveau du FC Zurich pour créer l’exploit.

Le match commence bien pour les Servettiennes qui tiennent le ballon dans les premières minutes de la rencontre. Malheureusement à la 9ème minute, une erreur d’inattention cumulée à un mauvais renvoi de la défense servettienne, profitent aux visiteurs qui ouvrent le score par l’intermédiaire de Sandrine Mauron. Les Genevoises sont groggys et sont près d’encaisser un second but dans les minutes suivantes. Le match finit par s’équilibrer et les Genevoises rivalisent largement dans le jeu avec leurs homologues zurichoises. A quelques secondes de la mi-temps, un contact entre Baumann et Ana Castro, laisse la gardienne servettienne au sol. Elle devra laisser sa place à Fanny Keizer en début de deuxième mi-temps.

Les joueuses d’Eric Sévérac reprennent la deuxième période sur un très bon rythme et se créent même quelques occasions par l’intermédiaire de Duclos (47e minute), Sarrasin (50e et 61e minute) et Felber (56e minute). Néanmoins, à la 63e minute, une nouvelle erreur de concentration de l’arrière garde servettienne profite aux Zurichoises qui doublent la mise. Les minutes restantes verront une équipe genevoise, avec énormément de cœur comme à son habitude, tenter en vain de réduire le score et livrer une très belle fin de partie.

Les Servettiennes s’inclinent après une magnifique série de huit matches sans défaites. Malgré les quelques erreurs qu’il faudra absolument gommer pour pouvoir renverser le FC Zurich à l’avenir, les Grenat peuvent se féliciter de leurs progrès réalisés par rapport aux deux premières confrontations face au leader. Elles ont cette fois su bousculer le leader de la catégorie et faire preuve d’un esprit de corps durant toute la rencontre.

Il faudra désormais repartir de l’avant dans deux semaines lors de leur déplacement sur les bords de la Limmat pour y affronter les Grasshopper.

Allez Servette !