Les Grenat veulent ramener un résultat positif de leur long déplacement au Tessin. Présentation de la rencontre. 


Le match

Après un choc remporté au Brügglifeld le week-end dernier, les Grenat veulent enchaîner en se déplaçant au Riva IV de Chiasso ce samedi (coup d’envoi 20h). Afin de mettre toutes les chances de son côté, le Servette FC prendra la route du Tessin dès vendredi en début d’après-midi. Après une nuit à Lugano, un petit réveil musculaire est programmé le samedi matin. Le groupe servettien qui se déplace à Chiasso devrait être quasi-identique à celui qui a ramené les trois points d’Aarau samedi dernier.

Du côté du FC Chiasso

Comme chaque intersaison, l’effectif chiassesi s’est vu passablement modifié. Treize départs et treize arrivées font de ce Chiasso 2018/2019 une équipe totalement remodelée. L’entraîneur des M18 de Team Ticino, Alessandro Mangiarratti, s’est assis sur le banc des Tessinois. Il était donc aux premières loges pour assister à la défaite de ses hommes contre le FC Vaduz dimanche dernier (3-1). Les Grenat devront se méfier de Zoran Josipovic. Auteur de huit réussites la saison passée, il a tout de suite retrouvé le chemin des filets en inscrivant l’unique but tessinois de la rencontre lors de la première journée de championnat.

Un « classique »

Chiasso-Servette est un classique du championnat de Suisse. Cette affiche a été disputée 70 fois, en Ligue Nationale A de 1948 à 1993 et en Challenge League de 2006 à 2018. Au Tessin, les Servettiens affichent un bilan légèrement favorable de 14 victoires pour 13 défaites en 35 rencontres disputées à Chiasso en championnat. Si les bilans historiques sourient tous au SFC, le passé récent n’est pas aussi glorieux. Ainsi, sur les dix derniers affrontements entre les deux clubs, les Genevois ne se sont imposés qu’à deux reprises (2-1 le 10 octobre 2017 et 1-0 le 28 février 2015) pour sept (!) matches nuls et une défaite.

Le dernier affrontement

La dernière confrontation entre les deux clubs remonte au 15 avril dernier. Les Tessinois s’étaient imposés 2-1 face au Servette FC de Bojan Dimic. Avec un groupe d’uniquement seize joueurs, le technicien genevois tente une défense à trois dans laquelle prend place le jeune Baba Souare qui fête à cette occasion sa première titularisation. M. Stevanovic répond à l’ouverture du score tessinoise avant que Farrugia ne redonne l’avantage en début de seconde période à Chiasso. Une performance à ne pas réitérer ce week-end.

 Souare échappe à Hamadi pour sa première titularisation avec les pros

Wolfensberger au sifflet

Sven Wolfensberger arbitrera cette rencontre, assisté de Messieurs Guillaume Maire, Pascal Hirzel et Vladimir Ovcharov. La dernière fois qu’il avait arbitré les Grenat, ceux-ci s’étaient inclinés face à Vaduz à domicile le 5 mai dernier.

Météo

Il fait chaud au Sud des Alpes et cela va continuer. On annonce des températures comprises entre 32 et 34 degrés la journée pour samedi. Il fera légèrement plus frais en soirée mais les organismes des joueurs des deux équipes vont être mis à rude épreuve.