Le dernier match de la saison des Grenat tourne au cauchemar.


Ce dernier match de championnat est également la dernière rencontre de Matias Vitkieviez avec le SFC. Pour l’occasion, il est fleuri par le président Fischer et un cadre lui est remis par le capitaine Sauthier.

Après cet hommage, le match démarre. Et de la plus mauvaise manière qu’il soit pour les Grenat qui se retrouvent menés après seulement six minutes de jeu. Turkes permet à son équipe de prendre l’avantage très tôt dans la rencontre.

Les Servettiens dominent ensuite outrageusement leur adversaire et se procurent plusieurs occasions. Lang, Vitkieviez et Chagas ont l’occasion d’égaliser mais butent sur Baumann qui réalise de bonnes interventions devant sa cage. Arrive ensuite la 35e minute. Nathan sert Willie dans la surface qui devance la sortie du portier et se fait faucher, penalty. L’honneur de convertir ce penalty revient naturellement à Matias Vitkieviez pour sa dernière. De plus, en l’inscrivant, il porterait son total de buts au SFC au chiffre symbolique de 50. Hélas pour lui, son envoi s’envole dans les travées de la Tribune Sud.

Contre le cours du jeu, Rapperswil va inscrire le 2-0 en fin de première mi-temps. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score. La deuxième mi-temps ne permettra pas aux Grenat de revenir dans la rencontre. Notons tout de même une latte d’Omeragic peu après l’heure de jeu et une frappe de Willie en position idéale à la 73e. C’est Rapperswil qui va trouver une nouvelle fois la faille à la 75e par Valon Fazliu.

Ce match cauchemardesque vient clôturer une saison décevante pour les Grenat.