Matias Vitkieviez disputera ce lundi à 16h son dernier match sous le maillot grenat.


La rencontre du lundi 21 mai entre le Servette FC et le FC Rapperswil-Jona sera la dernière sous le maillot grenat pour Matias Vitkieviez.

L’Helvetico-Uruguayen, Genevois d’adoption, a disputé 238 rencontres et a inscrit 49 goals pour le SFC, le club de son cœur. « Le but contre Yverdon l’année de la montée est peut-être le but le plus important de ma carrière » explique-t-il.  « On devait absolument gagner, le match était très serré et j’avais marqué le 1-0 à la 72e minute. Il y avait tout Genève à Yverdon et c’était vraiment une délivrance cette victoire, un de mes plus beaux souvenirs ! »

Matias Vitkieviez débute au Servette FC lors de la saison 2006-2007. Ses premiers buts sont inscrits dans un derby lémanique de folie qui voit les Grenat refaire un retard de 3 buts sur le Lausanne-Sport pour finalement s’imposer 4-3. Mati inscrit un doublé ce soir-là, tout comme Julian Esteban.  

Vitkieviez aligne les saisons avec le SFC et contribue à la promotion du club Super League à l’issue de la saison 2010-2011 ou il inscrit 11 buts en 28 matches, record de sa carrière servettienne. Transféré en cours de saison suivante aux BSC Young Boys, il connaît les joies d’une convocation avec la Nati. Sa seule sélection internationale, il la vit le 29 février 2012 contre l’Argentine de Lionel Messi, auteur d’un triplé ce soir-là.

Passé par Saint-Gall durant la saison 2013-2014, il revient au SFC en Promotion League lors de la saison 2015-2016 et participe à la montée en Challenge League.

Matias Vitkieviez, c’est dix saisons passées au Servette FC et un énorme cœur grenat. Il a toujours mouillé le maillot et laissé parler sa légendaire « grinta ». Son meilleur souvenir ? « La montée en Super League au terme d’une saison magique. Le match retour des barrages dans un stade plein, c’était incroyable. Je n’oublierai jamais ces moments. »

Le club remercie chaleureusement Mati pour le dévouement et la passion dont il a fait preuve durant ses années en Grenat. Il lui adresse ses meilleurs vœux de réussite pour la suite de sa carrière sportive et privée.

Merci Mati !