Les Servettiens s’inclinent à domicile face au FC Vaduz.


Cette rencontre entre le SFC et Vaduz ne restera pas dans les annales. Peu d’enjeu, peu de tirs, peu d’occasions, le spectacle n’a jamais vraiment été au rendez-vous ce soir au Stade de Genève. Pour illustrer nos propos, un seul chiffre : 2. Comme le nombre de tirs adressés par les joueurs de la Principauté en direction de Frick en première mi-temps. Les Grenat auront eux alerté Jehle à sept reprises dans la même période mais seulement trois fois en trouvant le cadre. Le Servette FC n’aura pas mis assez d’intensité dans son jeu pour espérer inquiéter les hommes de Roland Vrabec.

En 2e période, ce sont les Liechtensteinois qui se montrent les plus pressants et se procurent les plus grosses occasions. Frick est obligé d’intervenir devant Coulibaly à la 55e. La parade du portier servettien est magnifique et permet à son équipe de rester dans le match. Ce n’est, malheureusement, que partie remise. Moins de dix minutes plus tard, Mohamed Coulibaly part en contre sur le côté gauche et trompe Frick d’une superbe frappe croisée. 1-0 pour les visiteurs.

Cette ouverture du score a le mérite de réveiller quelque peu les Servettiens qui se procurent deux énormes occasions dans l’enchaînement. 66e minute, Vitkieviez profite d’un magnifique service de Wüthrich et se présente devant Jehle. La frappe croisée de l’ailier servettien est magnifiquement détournée par le portier de Vaduz. Deuxième alerte à la 70e. Steven Lang n’est pas pressé et tente sa chance des 20m. Sa frappe heurte le montant droit de Jehle !

La fin de match ne permettra pas aux Grenat d’égaliser. Prochain rendez-vous : ce jeudi au Niedermatten face au FC Wohlen.