Servette avance au ralenti et abandonne complètement ses derniers (minces) espoirs de promotion.


Le SFC est incapable d’enchaîner deux bonnes performances de suite depuis la reprise. Après une victoire la semaine dernière au Niedermatten face à Wohlen, les Grenat ont été tenus en échec par le FC Wil dans leur antre du Stade de Genève.

Avec Nathan suspendu et Fabry blessé, Bojan Dimic est contraint de modifier passablement son onze de départ et aligne Sarr en défense centrale et Dalibor Stevanovic en sentinelle devant la défense. Les vingt premières minutes de la rencontre sont agréables à suivre avec des occasions pour les deux équipes. Sergio Cortelezzi rate à deux reprises l’occasion d’ouvrir la marque et Chagas écrase trop sa frappe sur un joli service de Willie.

L’ouverture du score tombe à la 23e minute. Sur un mouvement d’école, Imeri sert Willie dans la surface. Le Brésilien ne tremble pas et ajuste le portier saint-gallois d’une frappe limpide, c’est 1-0 pour les Grenat. Malheureusement, et comme trop souvent cette saison, les Genevois vont arrêter de jouer suite à l’ouverture du score et reculent sur le terrain. Les dix minutes suivantes sont donc à l’avantage du FC Wil qui va trouver l’égalisation à la 35e. Stillhart, très bon hier après-midi, combine avec un coéquipier et se retrouve à l’orée des 16 mètres. Voyant que personne ne lui sort dessus, il ajuste une frappe limpide qui vient se loger dans le petit filet de Frick. Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur ce score de 1-1.

Au retour du thé, Sauthier alerte tout de suite Kostadinovic. D’une frappe dont il a le secret, le capitaine servettien ajuste… la latte du portier adverse ! Cet envoi avait le poids du 2-1… La deuxième mi-temps est plus calme que la première. Le rythme est faible et les occasions rares. La dernière alerte tombe à la 75e minute quand, à la suite d’un corner, Sarr décoche une frappe qui est sauvée sur la ligne par un Saint-Gallois.

Seule réjouissance de cette deuxième mi-temps, les trois joueurs de la volée 2000 sur le terrain avec Imeri, Antunes et Busset sur la pelouse.

Prochain match pour les Grenat, samedi prochain à Rapperswil.