Robin Busset a disputé son premier match avec la première équipe du SFC. Il revient sur son expérience.


Tu as disputé ton premier match en professionnel. Quelle sensation cela te procure ?

Une très belle sensation. J’attendais ce moment depuis tout petit lorsque je suis arrivé au Servette. Jouer avec les pros c’est un vrai plaisir. J’ai abordé ce match comme tous les autres, avec un peu de pression en plus quand même. Cela étant, c’était de la bonne pression, celle qui te pousse à te surpasser. Mes coéquipiers m’ont mis à l’aise sur le terrain comme en dehors et je les en remercie. Ils ont beaucoup communiqué avec moi. J’espère que c’est le premier de nombreux matches avec le SFC !

 Robin Busset en 2014 avec les M15

Comment ça se passe dans ta tête avant la rencontre et le jour d’avant lorsque tu sais que tu vas faire tes débuts ?

D’abord je suis très content et ensuite il y a un peu d’anxiété qui arrive. Je pense à mon match la veille et je dors très bien, je n’ai pas de stress qui m’empêche de dormir. J’ai pris ce match comme une rencontre normale en essayant de me faire plaisir un maximum. Après je sais aussi que sur ce match, je dois élever mon niveau de jeu et prouver que je mérite cette chance.

Comment analyses-tu ta performance ?

Après un long moment sans jouer à cause de ma blessure (ndlr : en amical contre Nyon en janvier) je trouve que j’ai réalisé une prestation correcte. J’ai fait mon travail défensif ce qui était prioritaire et je sais que je peux encore apporter beaucoup plus offensivement. Je n’avais pas encore totalement les jambes pour le faire…

Quand tu sors à vingt minutes de la fin tu es dans quel état physique ?

Je suis extrêmement fatigué, avec des crampes aux deux jambes qui commencent à arriver (rires). Je pense que c’est normal car cela fait très longtemps que je n’ai pas joué un match en entier. En plus, jouer en Challenge League c’est encore le niveau au-dessus, c’est normal de ressentir de la fatigue.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

J’espère avoir encore quelques minutes à gratter et jouer le plus avec la première équipe sur cette fin de saison. La saison prochaine, je serai encore là et j’espère devenir un titulaire du SFC dans les années à venir.