Une très bonne équipe bâloise et beaucoup de maladresses côté genevois repoussent le sacre des Grenat ! 


En cas de succès ce samedi en terres bâloises, les Servettiennes ont l'occasion d'être promues en LNA à deux journées de la fin du championnat.

Mais après avoir enchaîné neuf victoires consécutives en LNB, les choses se sont avérées plus compliquées que prévues au Känelboden face à une équipe de Therwil très bien organisée et efficace.

Malgré un début de match dominé par les Grenat, ce sont les locales qui ouvrent le score à la 9e sur une étrange frappe de 30 mètres, surprenant la gardienne Castro et allant se loger dans la lucarne.

Dix minutes plus tard, les Bâloises doublent la mise sur une action que l'on qualifiera de litigieuse. Après une supposée faute de main de notre gardienne au moment de sa relance, l'arbitre semble indiquer un coup-franc indirect en levant le bras, mais accorde l'envoi botté de manière directe. C'est déjà 2-0 pour le FC Therwil après vingt minutes de jeu.

Dans les minutes qui suivent, les Grenat reprennent quelque peu la main sur le match et c'est Maéva Sarrasin qui réduit le score à la 26e en gagnant son face à face avec la gardienne. Les Genevoises rejoignent les vestiaires avec un but de retard.

La deuxième mi-temps reprend sur le même faux rythme sur lequel elle a terminé. Les Servettiennes sont crispées aujourd'hui, sans doute à l'idée d'écrire la plus belle page du football féminin genevois, et c'est bien compréhensible. Les filles d'Eric Séverac n'arrivent pas à développer leur jeu aussi facilement que lors des dernières rencontres bien que ceci soit également à mettre au crédit de la très bonne prestation des Bâloises, notamment de leur gardienne, impériale en ce samedi orageux.

Néamoins, les Grenat parviennent à égaliser à la 71e par l'intermédiaire d'Ana Mota, entrée en jeu quelques minutes plus tôt.

Suite à ce but, les Genevoises continuent d'assiéger la cage adverse mais se font malheureusement punir en contre à la 77e. En fin de match, Ana Castro détournera encore un penalty bâlois qui aurait pu venir aggraver la marque.

Après cette deuxième défaite de la saison, le Servette FC Chênois Féminin aura à coeur de se reprendre et de se couronner samedi prochain devant ses supporters au Stade de Trois-Chênes en battant le FC Schlieren.

Allez Servette !