La GGC est l’événement gaming incontournable de Genève. C'est avec beaucoup d'enthousiasme et d'attente que les Grenat se sont rendus à la première LAN de l'histoire du Servette Geneva eSports.


Dès vendredi, l'équipe s'installe dans les locaux de Palexpo afin d'y installer son matériel. Samedi, en début de matinée, tous les joueurs sont présents et le départ des compétition est lancé. 

Hearthstone:

Lors des phases qualificatives, Lucien (TheRabbin), fait preuve d'une concentration imperturbable. C'est avec brio qu'il enchaîne les victoires et sort des qualifications avec un ratio de cinq victoires pour une défaite.

Le lendemain, notre fin stratège attaque les playoffs en remportant son premier duel 3-0. Un parcours triomphant qui s’interromp malheureusement en quarts de finale. La dure loi du "single-elimination" sort TheRabbin à la 8ème place du tournoi Hearthstone.

Overwatch:

Après une semaine de bootcamp dans la Naxoo Gaming Room, notre équipe Overwatch a dû faire face aux récents changements imposé par le nouveau patch. C'est avec une équipe incomplète (absence d'exTen pour des raisons médicales), que notre roster se lance dans ce tournoi.

Sans surprise, nos Grenat se qualifient pour les playoffs. Dès les phases éliminatoires entamées, l'absence de notre healer attitré se fait sentir. En effet, malgré le niveau proposé par notre équipe, Lausanne-Sport eSports a eu une première fois raison du VI servettien. Avec une volonté de fer, les Grenat remontent le "loser bracket" pour finalement revoir nos chers voisins en finale du loser bracket. La pression est au rendez-vous car cette revanche est le seul moyen d'accéder à la finale mais c'est en succombant à celle-ci, que notre roster se fait sortir. Il montera malgré tout sur le podium en finissant à la troisième place.

Rocket League:

Le redoutable trio composé de Skyline, Ikewolf et FlaaV a fièrement représenté Genève du début à la fin. C'est avec un sans-faute, qu'ils accédent aux playoffs.

Durant la phase éliminatoire, le parcours du Servette vers la finale est parfait et se déroule sans encombre. La seule inconnue réside dans le fait de savoir qui de Lausanne-Sport eSports ou d'E-lvets Jetlag va affronter les Grenat ?

C’est finalement Lausanne qui se dresse sur la route des servettiens pour un derby fratricide ! Pendant la finale, les premiers doutes s'installent… Lausanne rattrape son retard et donne du fil à retordre aux Genevois, invaincus dans la compétition jusqu’ici. Le trio grenat se reprend et démontre une nouvelle fois sa domination en décrochant la première place 5-2 face à ses adversaires. Une finale des plus palpitantes.

Loris Caggiula, Head Manager du Servette Geneva eSports revient sur cette compétition : « cette GGC nous a apporté énormément d’expérience. Nous avons prouvé que nous étions capables d'atteindre nos objectifs mais que pour cela, il nous faudra continuer à travailler. Nous ressortons de cette LAN avec beaucoup d'informations qui, c’est certain, nous permettront d'encore progresser. Allez Servette ! »