Supérieurs dans toutes les zones, les joueurs de Bernardo Hernandez s’offrent Team Vaud Lausanne (4-1) et assurent pratiquement leur place en playoffs. Article proxifoot. 


SERVETTE FC – TEAM VAUD LAUSANNE
  4-1 (2-0)
Stade de Balexert

Buts : 14′ Lopes Correia 1-0, 39′ Regillo 2-0, 48′ Ali (P) 2-1, 72′ Regillo 3-1, 89′ Barriviera 4-1

Servette (4-4-2) : Omeragic – Da Silva Mirra (69′ Adeagbo), Antonio, Henchoz ©, Gradaille – Lopes Correia (61′ Barriviera), Opoku Mensah, Camara, Sekularak (79′ Dos Santos Marques) – Regillo, Paraiso.
Entraîneur : Bernardo Hernandez
Team Vaud (4-1-4-1) : Zesiger – Delay (46′ Diaz Negrone), Jaquenoud, Tsoungui, Nicod – Vula – Issah (46′ Rodriguez), Mendes Carraco (84′ Journiac), Chiza, Volken – Ali ©.
Entraîneur : Julien Marendaz
Avertissements : Antonio (Servette) ; Journiac (Team Vaud)

Face à Team Vaud Lausanne, les Servettiens ont vécu une rencontre agréable, où le score aurait pu être beaucoup plus lourd pour les visiteurs. Disposés dans un 4-4-2 volontairement replié dans l’axe, les Grenat ont dominé la majeure partie du match, grâce à cette supériorité à mi-terrain, les faux ailiers Sekularac et Lopes Correia rentrant beaucoup au coeur du jeu. “On a joué sans milieux extérieurs pour venir fixer à l’intérieur afin de créer le surnombre au milieu. Je pense qu’on a assez bien fait, du moins par moments », confiait Hernandez après la rencontre.

Cette supériorité de tous instants a permis d’obtenir un franc succès sur le score de 4-1, grâce à un dernier but de Barriviera en fin de match (89′). Un score qui aurait pu être plus sévère sans les belles interventions du gardien Zesiger, auteur de magnifiques parades, dont deux claquettes sur Paraiso. Au final, cette victoire est surtout un beau rattrapage de la défaite de la semaine dernière pour Bernardo Hernandez : « On a été suffisants la semaine dernière contre Saint-Gall, un match où il doit y avoir 3-4 buts d’écart et qu’on a finalement perdu (2-3), se remémorait le coach grenat. Aujourd’hui, j’ai insisté sur l’état d’esprit collectif. Je pense qu’on a été supérieurs. On prend un but sur penalty, mais au-delà de ça, notre gardien a dû faire un seul arrêt alors que le leur en sort quatre. Le score est assez logique ».

Désormais troisième du championnat derrière Young Boys et Bâle, Servette compte 13 longueurs d’avance sur la 7ème place à cinq journées de la fin. Autant dire que les playoffs sont quasiment acquis. Et ce n’est pas Bernardo Hernandez qui dira le contraire : « Je pense que ça va être difficile qu’on ne les décroche pas, sourit-il. Mais il ne faut pas se focaliser là-dessus, il faut être performant sur l’ensemble de la saison ». Mathématiquement, cela pourra être bouclé mercredi après-midi avec la réception de Team Ticino à l’occasion d’un match en retard.

Retrouvez l'article en intégralité sur le site de nos partenaires de proxifoot.